Découvrir la SSR avec «Metro»

Avec «Metro», découvrez au fil des stations toutes les informations bonnes à savoir sur la Société suisse de radiodiffusion et télévision SRG SSR. Apprenez pourquoi la SSR n'est pas un établissement de droit public alors qu'elle assure une mission de service public. Faites connaissance avec l'organisation unique de la SSR et renseignez-vous sur ses objectifs d'avenir. «Metro» est une plate-forme d'informations tant pour les collaborateurs pressés que pour ceux qui souhaitent tout savoir de la SSR. «Metro» s'adresse en priorité aux nouveaux collaborateurs de la SSR, mais peut également surprendre les collaborateurs les plus chevronnées en leur faisant découvrir quelques détails méconnus. Naturellement, les personnes qui ne sont pas des collaborateurs de la SSR sont elles aussi invitées à mieux connaître l'entreprise grâce à «Metro». La première station de chaque ligne fournit des informations succinctes sur les faits majeurs. La deuxième station approfondit le sujet. La troisième livre des informations détaillées. Et la quatrième donne accès aux unités d'entreprise Radiotelevisione svizzera (RSI), Radiotelevisiun Svizra Rumantscha (RTR), Radio Télévision Suisse (RTS), Schweizer Radio und Fernsehen (SRF) et Swissinfo (SWI).

La stratégie d'entreprise – une boussole fiable

L'importance croissante d'Internet impose au secteur des médias des changements capitaux. La stratégie d'entreprise de la SSR veille à ce que toutes les unités d'entreprise poursuivent les mêmes objectifs et à ce que tous les collaborateurs axent leur travail sur ces objectifs.

Les modèles de gestion traditionnels, qui se sont bâtis et ont fait leurs preuves siècle après siècle, ne fonctionnent plus comme avant et doivent s'adapter au temps présent. La concurrence n'est plus locale mais mondiale, et elle s'étend désormais à des sociétés étrangères au secteur d'activité de la SSR: c'est ainsi que des géants comme Google, Apple et Amazon sont entrés de plain-pied dans le secteur des médias, modifiant rapidement et de façon plutôt radicale l'environnement de notre entreprise.

  • Le cadre politique et réglementaire qui impose des restrictions à la SSR ne soulève aucune contestation depuis des années. Mais la tendance en faveur d'une plus grande liberté est aujourd'hui contrebalancée par des voix qui demandent au contraire le renforcement des garde-fous.
  • Les cycles de vie et d'innovation des terminaux de réception (smartphones, téléviseurs, etc.) et des infrastructures médiatiques s'accélèrent toujours davantage. Et de nouvelles sociétés avec des offres innovantes en termes de technologie ou de contenus s'engouffrent sur un marché déjà fortement fragmenté, ce qui accroît la pression concurrentielle.
  • La population suisse en tant que groupe cible évolue elle aussi, notamment dans sa composition sociale et démographique. Elle devient par exemple plus âgée, et les villes se peuplent toujours davantage au détriment des campagnes.
  • Les innovations basées sur Internet font naître de nouveaux comportements dans l'utilisation des médias: au lieu d'orienter leur choix sur des programmes et des horaires de diffusion comme ils le faisaient auparavant, les auditeurs-téléspectateurs devenus internautes ont désormais accès aux offres médiatiques à n'importe quel moment et en fonction de leurs propres envies. Il est loin le temps où toute la famille se retrouvait devant le journal télévisé en début de soirée. Aujourd'hui, chacun sélectionne ses émissions et ses reportages préférés et les regarde, les écoute ou les lit à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit.

Destinée à se transformer en une entreprise multimédia, l'ancienne société suisse de radiodiffusion et télévision doit disposer d'une orientation fiable: en interne, cette orientation est donnée par la stratégie d'entreprise SSR, qui présente les grands défis à relever dans le futur et fixe les priorités en définissant des objectifs d'entreprise.

En dehors de la SSR, la direction est indiquée principalement par la loi fédérale sur la radio et la télévision et par la Concession.
Pour résister à la tempête, la SSR a besoin d'une boussole lui indiquant la direction à suivre et l'aidant à tenir son cap. Dans un environnement nouveau, elle doit continuer à convaincre en tant que fournisseur de programmes de radio et de télévision (broadcast) et fournisseur de contenus multimédias (broadband). Cette boussole est la stratégie d'entreprise SSR.